Une méthode naturelle et sans danger qui permet au patient, de lever ses inhibitions naturelles, ses freins, ses fausses croyances.

Certains pensent que l’hypnotiseur use de « pouvoirs » face à une personne soumise, qui se plie aux exigences de ce dernier, au risque de faire n’importe quoi et de le regretter par la suite. Il n’en est rien ! C’est bien VOUS qui avez le contrôle, faites confiance à votre inconscient !

Suis-je hypnotisable ? L’état d’hypnose, ou état modifié de conscience, est un état tout à fait naturel puisqu’il se produit plusieurs fois par jour, de façon spontanée (un adulte connait cet état toutes les 90 minutes ! Chez un enfant c’est encore plus fréquent) : il s’agit de cet état particulier où nous sommes « ailleurs », par exemple lorsque vous conduisez votre voiture et arrivez à destination sans avoir réalisé que vous avez traversé tel carrefour, telle ville…

Pendant ces multiples instants, notre fonctionnement inconscient prend le pas sur notre fonctionnement conscient.

 

Que permet cet état ?

L’état hypnotique permet entre autre de décupler la mémorisation, la créativité, les capacités d’apprentissage, de modifier des sensations.

Cet état permet à la personne d’aller elle même modifier une croyance, un comportement, une perception. Le thérapeute utilise la faculté physiologique spontanée du patient à entrer en hypnose, la cultive et l’entretient dans un but thérapeutique.

​L’Hypnose Ericksonienne est totalement respectueuse de l’intégrité du patient, elle est compatible avec ses propres valeurs : elle respecte totalement l’écologie du sujet.

​Quelles sont les contre-indications ? L’hypnose n’est pas recommandée en cas de schizophrénie ou troubles bipolaires.

Il vous est demandé de venir sobre en séance : pas sous l’emprise de l’alcool ou de drogue, car ces substances entrainent elles même des états modifiés de conscience !